TOUS ENSEMBLE POUR L'AVENIR DE CHLOE

CLASSEMENT ETAPE PAR ETAPE

Classements

Première étape de 33 km

Classement étape 1

 

Rang

N°

Nom

Prénom

Sexe

Nationalité

Equipe

Temps

Ecart

Moy.

 

193

180

GIRAUDOUX

Jean Luc

H

FRA

 

04H15'48

1H41'43

7,74

 

394

294

LEVIELLE

Stéphane

H

FRA

 

04h56'03

2H21'58

6,69

Ça y est, nous connaissons enfin les premiers classements.

Jean-Luc a pris un peu d'avance sur Stéphane qui souffre depuis 3 jours de la  "tourista". Même s'ils n'avaient pas prévu de partir sur "les chapeaux de roues", Stéphane est déçu de ne pas avoir pu donner du meilleur de lui-même.

Pour cette première étape, ils ont alterné marche et course...dans les dunes et parfois pour Stéphane, halte nécessaire due à la "tourista"!

Le moral est au beau fixe pour jean-Luc quand à Stéphane,"il sert les fesses"...

Le soleil est au rendez-vous pour cette  étape, avoisinant les 30°.

Résultats plus qu'honorable pour nos deux coureurs.

Félicitations !

Deuxième étape de 35 km

Classement étape 2

Rang

Nom

Prénom

Sexe

Nationalité

Equipe

Temps

Ecart

Moy.

 

160

180

GIRAUDOUX

Jean Luc

H

FRA

 

04H44'31

2H03'14

7,59

 

52O

294

LEVIELLE

Stéphane

H

FRA

 

06h12'03

3H30'46

5,81


L'étape du jour de 35 km s'est déroulée avec un vent violent de face, du début à la fin de la course... sur un sol caillouteux en ligne droite du départ jusqu'au deuxième point de contrôle et une dernière partie dans les dunes histoire de bien vous "assommer"!

 Nos deux coureurs ont plus marché aujourd'hui. Et bien que Jean-Luc ait réalisé un temps plus qu'honorable, il n'a pas vraiment le moral. Les nuits sont fraîches et donc difficile à gérer.

Pour Stéphane, le problème est tout autre. Après la "tourista", la guigne continue de le suivre. Au franchissement d'une dune, un coureur lui a mis un coup de coude qui l'a fait dévier de sa trajectoire. C'est à ce moment qu'il s'est tordu la cheville et s'est fait une élongation.

Les médecins ne portent pas un bon pronostic après consultation, et ne sont pas certains de le laisser partir pour l'épreuve la plus longue et la plus dure qui aura lieu demain. Espérons que l'épreuve de demain, la plus longue n'aura pas raison de Stéphane !

Quand au manque de sommeil, il se fait déjà ressentir. Alors n'hésitez pas à les encourager. Ils en ont vraiment besoin. On compte sur vous !

 

Troisième étape de 93 km

Classement étape 3

ang Nom Prénom Sexe Nationalité Equipe Temps Ecart Moy.
159 180 GIRAUDOUX Jean Luc H FRA 14H59'10 6H50'48 6,07

Jean-Luc est allé jusqu'au bout de lui-même, malgré le froid, la fatigue, le manque de sommeil et plus de 15 ampoules aux pieds. Et cela en moins de 15 heures, comme il l'avait laissé entendre avant de prendre le départ pour ce MDS.

BRAVO JEAN-LUC !

Quand à Stéphane c'est le cœur lourd et la jambe bandée qu'il s'est vu contraint de s'arrêter au bout de 26 km. Les médecins n'ont pas voulu le laisser continuer, étant donné l'ampleur de sa blessure. Blessé la veille, il a malgré tout voulu prendre le départ afin de terminer l'étape la plus longue. Sa jambe devenait de plus en plus douloureuse, sa cheville le faisait atrocement souffrir et les 1er boitements sont venus très vite. En passant au second ravitaillement, le chirurgien qu'il l'avait ausculter la veille a juger l'état de sa blessure trop importante pour continuer l'étape. Il n'a donc pas repris les chemins tortueux que Jean-Luc a pris.    C'est déçu que Stéphane a regagner la Jeep qui l'a ramené au bivouac afin d'attendre son coéquipier qui avait besoin de réconfort à son arrivée.

BRAVO STÉPHANE  !   

  

Quatrième étape de 42,2 km

Classement étape 4

                                          

Rang Nom Prénom Sexe Nationalité Equipe Temps Ecart Moy.
261 180 GIRAUDOUX Jean Luc H FRA
05H16'44 2H24'21 7,99


Jean-Luc fini cette ultime étape en ayant donné le meilleur de lui-même. A fond, il n'a pas vu son coéquipier Stéphane qui l'attendait quelques mètres avant la ligne d'arrivée avec le drapeau de l'association Tous Ensemble Pour l'Avenir de Chloé.

C'est sous la douleur qu'il a franchi la ligne d'arrivée, avec plusieurs cloques aux pieds. Il s'est effondré et a perdu connaissance. Mais très vite il a retrouvé ses esprits. Tu peux être fier de toi Jean-Luc !




01/04/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres